Est-ce un fléau de l’époque moderne où tout va à 100 à l’heure, une tare personnelle, ou un lieu commun à toute l’humanité… ?

En Voice Dialogue (outil du Dialogue Intérieur que j’utilise et enseigne, où l’on considère que nous sommes faits de multiples facettes qui cherchent toutes à co-habiter en nous), on appelle cette tendance : la voix du Pusher (ou l’Activiste). A cause / grâce de à lui, nous nous retrouvons à faire 3 choses (au moins !) en même temps. A regretter de ne pas faire de sport quand on médite, à méditer en pensant qu’on voudrait câliner davantage ses enfants, à cuisiner en rêvant aux voyages, à voyager en n’attendant qu’une chose… Rentrer à la maison pour se poser. Et une fois rentré à la maison, à se dire qu’on ne bouge pas assez et qu’il faudrait faire plus de sport ! (Vous voyez où je veux en venir ?… Un vrai cercle infernal !).

Connaissez-vous cette voix en vous ? Est-ce que, vous aussi, elle vous rend parfois littéralement « dingue » ? Alors, n’y aurait-il rien à faire ? Sommes-nous voué(e)s à être constamment sur le qui-vive, à entretenir la culpabilité de vivre quelque chose… En pensant à une autre chose que nous n’avons pas encore faite ou que nous voudrions vivre ? Les réseaux sociaux avec leur partage permanent des activités / pensées / idées / actualités des autres, sont un drame pour cela ! Notre Pusher s’en nourrit goulûment, il nous tombe dessus avec son lot de reproches et d’injonctions en « il faut » et « tu dois / tu devrais » !

Le burn-out, le stress, l’anxiété, l’insatisfaction… Voilà les conséquences premières du joug de ce Pusher en nous qui nous consume.

Vous pensez bien que si je vous écris cela, ce n’est pas pour terminer sur une note dramatique ! Mais pour vous dire qu’au contraire, oui, il existe une issue de secours. Cette solution, je l’ai baptisée « Le Diapason Energétique des 7 Déesses ».C’est une méthode que j’ai imaginée pour répondre à cette difficulté quotidienne de ne jamais se sentir au bon endroit au bon moment. Cette souffrance de se sentir toujours en rétention respiratoire, comme si quelque chose de dramatique allait se produire si on s’arrêtait de faire, de courir, d’accumuler (c’est le message que nous répète le Pusher en nous, qui ne se nourrit que d’actions et de cocher des cases).

Le Diapason Energétique des 7 Déesses, qu’est-ce c’est ?

C’est une méthode d’introspection qui ne prend qu’une minute de votre temps et qui peut vous apaiser et vous recentrer en un instant. Je l’enseigne plus longuement à mes participants en retraites et formations sur le rêve et sur les archétypes du Féminin. Le principe est le suivant : vous n’avez pas à vous cantonner à un ou deux rôles, ou à quelques aspects de votre personnalité. Il est possible d’allier vos différents visages, sans trahir personne et en ayant encore du temps pour faire tout ce qu’il faut que vous fassiez au quotidien. Il est possible d’être maman et femme, amie et amante, business woman et épouse, spirituelle et hédoniste. (Transcrivez-le au masculin si vous êtes un homme, c’est le même principe !). Avec la méthode du Diapason Energétique des 7 Déesses, vous allez scanner l’intérieur de votre corps pour sentir à quel niveau d’énergie et de satisfaction se situe chaque facette de votre personnalité. Nous faisons ce scan avec l’outil des archétypes des Déesses grecques. Commençons !

  • Fermez les yeux.

  • Asseyez-vous confortablement.

  • Prenez 3 respirations conscientes pour vous installer pleinement dans votre corps.

  • A présent, avec Artémis, posez-vous cette 1ère question :« Est-ce que je suis quotidiennement en lien avec mes instincts, mon besoin de liberté et d’indépendance ? ».

     

  • Répondez à l’intérieur de vous (vous aurez l’occasion de prendre des notes à l’issue du Diapason complet).

  • Ensuite, avec Déméter, viens cette seconde question : « Est-ce que je suis quotidiennement en lien avec la mère en moi, mon besoin de prendre soin de l’autre et de moi-même ? ».

     

  • Puis successivement, avec Héra : « Est-ce que je suis quotidiennement en lien avec mon engagement vis-à-vis de moi-même et des autres ? ».

     

  • Avec Aphrodite : « Est-ce que suis quotidiennement en lien avec mon besoin de créativité, de magie et d’inattendu ? ».

     

  • Avec Athéna : « Est-ce que je suis quotidiennement en lien avec mon besoin de réalisation professionnelle ? ».

     

  • Avec Perséphone : « Est-ce que je suis quotidiennement en lien avec mon intuition ? ».

     

  • Avec Hestia : « Est-ce que je suis quotidiennement en lien avec mon être profond et le silence intérieur ? ».

     

  • Prenez le temps de revenir à vous et de prendre des notes si vous le désirez.

 

Le Diapason Energétique se base sur le principe que pour se sentir pleinement épanoui(e) et satisfait(e), nous avons besoin de manifester un peu de chacune de ces 7 énergies au quotidien. Rassurez-vous : pas besoin de devenir Super-Woman ou Super-Man pour tout réaliser… Nous n’avons pas tellement d’heures dans une journée (et encore moins en hiver où les journées semblent finir à 17h !). Le but est de prendre un instant chaque jour pour sentir quel est votre réel besoin. Si vous ne savez plus où donner du sens, faites une séance de Diapason Energétique. Et vous aurez la réponse pour nourrir votre réel besoin et non la voix du Pusher qui voudrait tout vous faire faire au même instant ! Si à la recette de chacune de vos journées, vous pouvez dispenser une pincée de ces 7 ingrédients, par exemple : par une respiration consciente (Hestia), une sortie à l’extérieur (Artémis), du temps consacré à nos enfants (Déméter), à notre travail (Athéna), à notre couple ou à notre ami(e) le plus intime (Héra), et l’écoute de notre intuition au travers de la journée (Perséphone)… Alors je vous l’assure : l’insatisfaction chronique de notre siècle et ce stress qui nous courent derrière, pourraient être définitivement apaisés et comblés !

Ne me croyez pas sur parole… Testez par vous-mêmes. Et faites-moi part de votre expérience si vous le souhaitez. J’adorerais vous lire à ce sujet !

Trop fermée, trop ouverte, sur vos gardes, inspectrice, testant sa valeur, son intelligence, son répondant ? Alerte, aux aguets, observatrice, dans la comparaison ? Condamnatrice, moqueuse, secrète, possessive, prête à sauter sur le moindre faux pas de sa part, la moindre erreur, la moindre maladresse ? Depuis des siècles, les femmes se reniflent entre elles. Souvent avec classe et un détachement affecté. Mais l’autre femme sent ce qu’il se passe en-dessous, car un des dons de nature de la femme, est qu’on ne la dupe pas facilement. Elle a trop souffert au travers de siècles de maltraitance que pour faire à nouveau confiance naïvement et ne plus assurer ses arrières. Qu’est-ce qui nous effraie tant chez la femme qui nous empêche de lui ouvrir naturellement notre cœur ?

Pour le comprendre, remontons dans les générations qui nous ont précédées. Encore plus loin. Et encore plus. Plus loin que les frontières de l’imaginaire. Car le Patriarcat s’est grassement installé dans nos sociétés depuis des millénaires. Mais il fut un temps où tout était différent, nous révèle-t-on au travers de fouilles historiques et archéologiques. Mais au fond de nous, chaque femme le sait : quelque chose, bien plus loin qu’ici, nous unit les unes aux autres. Un lien par-delà les identités, quelque chose qui nous émeut malgré nous et nous attire irrésistiblement les unes vers les autres. Cette ancienne mémoire, douce et tendre, comme une chanson lointaine de notre enfance, du temps où la Déesse était au cœur de la société et où ses filles, les femmes étaient honorées et respectées comme telles. Ce souvenir résonne en chacune d’entre nous comme une mélodie qui nous aurait bercée in utero et au-delà de cela. La Grande Déesse est quelque part au milieu de deux femmes qui se regardent dans le fond des yeux et se touchent. Elles se souviennent alors qu’au départ, cette Déesse était reine car elle était reconnue comme Celle à l’origine de toute vie.”

Extrait du livre « La voie de la Magicienne », Amala Klep Kremmel, Éditions Le Souffle d’Or, 2020.

A propos de l’initiatrice : Amala

 Spécialiste du rêve et des archétypes, passionnée par l’éveil des femmes, elle transmet à travers formations, cercles, conférences et ouvrages. Elle est la fondatrice de l’Ecole des Mystères, les Eveilleuses du Féminin, qui renouvelle les rites de passage et avoirs ancestraux.  Elle a également co-fondé pendant quelques années un écolieu, le Centre Duo MoonDo (FR), dédié à la transformation individuelle. 

Dans tous ses livres, elle partage autour de mythes et d’archétypes pour véhiculer ses messages par des images de rêves plutôt que par l’intellect pur. Elle a donné de nombreuses formations en présentiel sur les archétypes et les déesses, ainsi que des programmes en ligne.

Les 13 clés réunit toutes ces transmissions autour de la psychologie des profondeurs, le Voice Dialogue, le rêve, l’astrologie, le symbolisme… 

plus de lecture

Rencontrer la Mère Sagesse en soi

Une enseignante du rêve que j’apprécie a récemment partagé cette vision que je partage entièrement et qui résume ma pratique spirituelle au...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.