Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’ai toujours ressenti une attirance énorme pour les archétypes… Ces histoires de dieux et de déesses impérieux et révoltés, ces contes de mille et une nuits, ces récits de grand-mères au coin du feu, ces Olympes, ces festins, ces voyages dans des mondes invisibles, ces morts ressuscités… Les divinités à visages d’humains ne nous offrent pas seulement du rêve ; ils sont l’incarnation de nos espoirs, de notre foi en une vie éternelle, par-delà la mort. A l’image du théâtre qui fut inventé comme processus cathartique pour le peuple, à l’image de nos rêves qui viennent combler nos frustrations et nommer nos désirs, les archétypes nous permettent d’oser, à travers eux et les récits, ce que nous ne nous permettons pas dans la vie quotidienne.

Pourquoi ne pas se servir de leurs pouvoirs ? En réalité, chacun d’entre eux est une clé qui ne demande qu’à être activée.

J’ai toujours regretté ne pas avoir eu de petites grands-mères autour de moi pour me transmettre sous la tente rouge les contes et légendes propres à notre lignée… Ou peut-être que les récits catholiques qui m’environnaient enfant ne suffisaient pas à combler ma soif d’absolu et de mystère, et surtout à me permettre la catharsis que je recherchais tant. Il n’y a pas de figure héroïque féminine dans les récits bibliques… Tels qu’on nous les enseigne. L’histoire ayant été écrite par les hommes, les femmes sont devenues victimes, mères sacrificielles ou démones. Marie-Madeleine, la Vierge Marie, et Lilith en sont les boucs-émissaires. Depuis quelques décennies pourtant, grâce à nos mères féministes, on découvre d’autres visages à ces héroïnes des temps modernes… On nous a caché leur humanité pour en faire des icônes de pureté ou de noirceur et les éloigner de nos vies. Comment devenir souveraine de sa vie, en tant que fille, si les modèles qu’on nous propose sont limités à des figures mâles ? Comment devenir femme, si tous les récits qu’on nous transmet nous offre des visages pleins de larmes et de regrets de femmes coupables et meurtries ? L’histoire semble n’avoir retenu uniquement de nous que nous avons été violées, brûlées, abandonnées, punies, rejetées… Et nous l’avons cru.

Je l’ai cru. J’ai cru que je devais remettre mon pouvoir dans les mains de quelqu’un d’autre pour être en sécurité. J’ai cru que je devais attendre l’aval et la validation pour être fière de mes accomplissements. J’ai cru que je devais dissimuler un corps de femme dans un corps athlétique et hermaphrodite pour ne pas être pointée du doigt comme faible et plaintive. J’ai cru que je devais serrer les dents et fermer mon cœur pour être forte.

Un jour, mes rêves m’ont réveillée. Des figures d’enseignantes, de sorcières, de déesses et de mères sagesse se sont adressées à moi à travers eux. Elles m’ont relevée pour me présenter face à un miroir : le divin que je cherchais désespérément ne m’avait jamais quittée. A l’intérieur même de mon corps de femme, il était là, bien au chaud… Dans la mémoire de mon utérus, dans les désirs de mon ventre, dans le creux de ma poitrine. Cette petite voix de ma Poupée-Intuition, comme je la nomme dans mon livre « Femme et Sorcière », m’a rappelée l’étymologie latine du mot instinct qui signifie : être guidée de l’intérieur. Renouer avec ses instincts, avec son corps, pour retrouver la voie de sa Légende Personnelle.

Aujourd’hui, il me tient à cœur d’offrir aux femmes un espace pour invoquer ensemble les visages de pouvoir de 13 déesses. Les tentes rouges où se rassemblaient les femmes servaient à cela : rêver ensemble, concevoir, imaginer, nourrir, prendre soin. Le collectif donne vie. Partager un rêve le grave dans notre mémoire. Rencontrer les 13 clés des déesses en soi, est la formule magique pour activer leur pouvoir et ne plus se sentir limitée ou abattue.

Vous connaissez le proverbe chinois : Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrit une fois. Si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toute sa vie. Mon intention au travers des différents espaces que je propose dans mon travail, c’est de nous rendre à notre pouvoir personnel, à notre autonomie. C’en est fini du temps où on dépendait d’autorité extérieure pour savoir quoi faire et quoi penser. L’époque chaotique actuelle nous le prouve bien… Nous ne savons pas, en réalité, qui ceux ces hommes qui prétendent vouloir notre bien. C’en est fini de la fable du bon patriarche qui privilégie le bonheur de son peuple à sa fortune personnelle… Le monde est davantage rempli de cousins du dieu égyptien Seth qui cherche à assassiner son frère Osiris pour prendre sa place, que de nièces de la déesse Isis qui rassemble les morceaux et les cœurs pour insuffler la vie.

Vos rêves chaque nuit vous guident vers votre pouvoir. Ils vous aident à identifier vos blocages, votre état d’esprit, vos besoins, vos désirs, votre Légende Personnelle. En activant les 13 clés de la Magie Féminine, vous devenez tisserande de cette Légende qui vous est propre et qu’il vous reste à révéler au grand jour. Tisserande, pour relier vos nuits à vos jours et manifester pleinement votre souveraineté. Il est temps de réécrire l’histoire au féminin ! Êtes-vous prêtes à vous en souvenir avec moi ?

 

Imaginez avoir 13 clés comme 13 formules magiques pour obtenir et être ce que vous souhaitez… Et avoir accès à votre pleine magie de femme grâce à 13 archétypes de pouvoir à intégrer dans les situations concrètes de votre quotidien.

C’est ce que je vous propose dans le programme « Les 13 clés d’activation de votre magie féminine », et bien plus encore. Cliquez ici pour en savoir plus : https://mysteresdufeminin.com/les-13-cles-dactivation/

Cette question m’a bouleversée.

Et a mis en lumière pleins de choses importantes à mon cœur, et d’autres où je sens toute l’exigence et le désamour qu’une part de moi peut encore avoir pour moi-même.

« Quelle ancêtre souhaites-tu être pour les générations futures ? »

M’ayant si souvent sentie étrangère plus jeune, comme une blessure de non appartenance, à la famille d’où je viens, aux gens de ma génération, à la plupart des êtres humains vivants en somme… Cette question m’a donné le vertige.

Si moi je n’arrive pas à être inspirée par un ancêtre de ma lignée, ceux qui me suivront le pourront-ils vis-à-vis de moi ?

 

Si seulement j’avais des lettres écrites de leurs mains, des photos plus personnelles, des poèmes, des tableaux, des journaux intimes…

Mais je n’ai que de vagues souvenirs peu enthousiasmants ou des faits trop ternes.

Une part de moi pense ne pas être capable d’incarner entièrement cette ancêtre dont je rêve. Celle qui est ma grand-mère d’âme et de cœur.

Et pourtant…

 

Et pourtant, quand je regarde ma vie depuis ma naissance, je ne changerais rien.

Je suis fière de celle que j’ai été, celle que je suis, celle que je deviens. Je n’ai aucun regret. Si je pars aujourd’hui de l’autre côté, je ne voudrais rien changer à cette vie actuelle.

J’ai la sensation profonde d’avoir accompli mes rêves les plus sincères, alors tout ce qui est ici et à venir est un cadeau.

La seule chose que je veux faire pour le reste de ma vie est de continuer de dire aux gens que je les aime. Ceux d’une rencontre d’un jour, d’une semaine, d’une année, d’une vie.

Leur dire chaque fois que mon coeur m’y invite. Et continuer avec ce coeur tendre à nommer la beauté exquise que je vois en eux.

La seule chose que je veux faire est de continuer de faire de mon mieux pour inspirer des valeurs d’amour, de magie et de lumière à mes enfants. Qu’ils soient sensibles à toutes les réalités et au pouvoir de leurs rêves, de leur conscience, pour en révéler la beauté.

Car chaque fois que je vois une femme de mes cercles ouvrir son cœur à son âme, je sais que des enfants ou des cœurs d’enfant en bénéficieront.

A propos de l’initiatrice : Amala

 Spécialiste du rêve et des archétypes, passionnée par l’éveil des femmes, elle transmet à travers formations, cercles, conférences et ouvrages. Elle est la fondatrice de l’Ecole des Mystères, les Eveilleuses du Féminin, qui renouvelle les rites de passage et avoirs ancestraux.  Elle a également co-fondé pendant quelques années un écolieu, le Centre Duo MoonDo (FR), dédié à la transformation individuelle. 

Dans tous ses livres, elle partage autour de mythes et d’archétypes pour véhiculer ses messages par des images de rêves plutôt que par l’intellect pur. Elle a donné de nombreuses formations en présentiel sur les archétypes et les déesses, ainsi que des programmes en ligne.

Les 13 clés réunit toutes ces transmissions autour de la psychologie des profondeurs, le Voice Dialogue, le rêve, l’astrologie, le symbolisme… 

plus de lecture

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *